William 13 ans

En 3 séances seulement et ...des exercices quotidiens faits avec sérieux et détermination, sous la houlette  bienveillante mais vigilante de sa maman, voici le changement d'écriture opéré par William :

Bravo William !

Raphaël 9 ans au CE2

Une progression exemplaire : très concentré en séance  et assidu pour ses exercices quotidiens, Raphaël a complètement automatisé sa nouvelle belle écriture . Après une petite baisse dans la vitesse d'écriture en cours de rééducation, il a su retrouver un geste aussi rapide que celui de son écriture initiale mais bien plus harmonieux, fluide  et agréable à réaliser. 

Des séances qui se sont déroulées dans la bonne humeur  et qui ont débouché pour  Raphaël  à un vrai plaisir d'écrire !

 Toutes mes félicitations !

 

Elimane, 8 ans au CE2

Avec Elimane, 8 ans , au CE2, le démarrage fut difficile. Mais dès l'apparition des premiers progrès pointés par ses enseignants, il s'est lancé à fond dans l'aventure. Après 6 séances, les résultats sont probants. Heureuse d'avoir pu aider ce petit bonhomme !

Lukas, 14 ans en 3e

Encore un gaucher au poignet "cassé" qui en changeant sa posture  et sa tenue de crayon (après que nous ayons réussi son père et moi à le convaincre du bien-fondé de ces changements, ce qui ne fut pas une mince affaire ...!), a grandement amélioré son écriture.

Plus de professeur qui lui demande de retaper un devoir de brevet blanc à l'ordinateur  parce qu'il n'arrivait pas à le lire ! Il est vrai que l'écriture de Lukas était difficilement lisible :

Et maintenant après seulement 5 séances :

Liham, 12 ans en 5e

Voilà un gaucher avec un poignet " cassé"  qui à force d'efforts, de persévérance, de régularité dans les exercices et grâce au soutien de sa mère  qui l'a rassuré, conforté et soutenu tout au long des 6 séances  a obtenu un beau résultat :

Adrien, 16 ans en 1ère

 
Quand les parents d'Adrien s'adressent à moi, c'est suite à un RV avec le professeur principal qui les a laissés désemparés.
On leur propose ou plutôt on leur conseille fortement de monter un dossier, en passant par le médecin scolaire, pour trouble  des apprentissages afin qu'Adrien  puisse bénéficier d'un aménagement lors  des épeuves de Français du baccalauréat  : au lieu d'écrire à la main il sera autorisé à utiliser  un ordinateur (PAP : voir la  circulaire).
On le considère donc comme présentant un trouble le rendant "incapable d'écrire à la main". Pour les parents d'Adrien c'est un peu comme si leur fils entrait dans le champ du handicap (Bien que ce ne soit pas le cas avec un  PAP). Or, quand il était petit, en CP , Adrien avait  déjà consulté une psychomotricienne qui n'avait relevé aucun trouble particulier sinon une motricité fine un peu défaillante.  (Il est né fin décembre  et avait  abordé le CP à 5ans et demi).
 
Il me montre ses cahiers. Je le regarde écrire. Certes, c'est quasi-illisble 
 
 
mais pas plus que chez d'autres adolescents que j'ai eus en rééducation. Adrien écrit très très vite. Trop vite.

Cependant, son geste d’écriture ne présente aucun caractère « pathologique ». Je propose d’essayer de le rééduquer plutôt que de lui faire passer un BHK  accompagné d’un bilan pour attester de sa nette dysgraphie et de son incapacité à écrire à la main.

Je fais le pari qu’il est capable d’écrire lisiblement.

Et Adrien va réussir un à un, sans difficulté particulière, tous les exercices proposés. Il va changer sa posture, sa tenue de crayon, retrouver le bon geste, réapprendre le ductus des lettres cursives qu’il avait oublié pour certaines d’entre elles à force de les avoir déformées.

En 5 séances, Adrien écrit un peu moins vite et lisiblement. Il n’a pas besoin d’aménagement  pour passer les épreuves de Français baccalauréat.

Nous en sommes tous très heureux !

 Bravo à lui !

 

Benjamin, 9 ans CM1

Des progrès époustouflants  qui se passent de commentaires :
 
Après 6 séances et un entraînement très régulier à la maison :
 

 

Audrenn, 10 ans au CM2

C'est au tour d'Audrenn de recevoir son diplôme de champion en écriture. A l'approche des fêtes de fin d'année, ce sera une belle récompense pour ce jeune élève de CM2 qui tenait à ce que son écriture soit au niveau de ses excellentes aptitudes scolaires.
Pari réussi pour Audrenn, soutenu par toute sa famille et son maître tout au long de cette aventure.Un grand bravo à lui !

 
6 séances plus tard :
 
 

Loïc, 10 ans du CM1 au CM2 avec quelques séances de rééducation en écriture entre les deux :

Loîc, 10 ans, qui était arrivé très peu convaincu et traîné par sa maman à sa première séance, début juillet, a bien progressé tout au long des 5 séances. Il a fait ses exercices régulièrement et avec d'autant plus de motivation que cela lui devenait de plus en plus facile.
Résultat après trois semaines de reprise des cours, au CM2, il écrit bien, sans effort, sans douleur et sans avoir réduit sa vitesse.
Bravo à lui !

Avant / après   

 

Lucas 11 ans en 6e

Luca se présente au cabinet sur les conseils de ses professeurs avec une douleur en écrivant (au niveau de l'articulation du pouce et de la main) ainsi qu'une écriture  très rapide mais peu lisible . C'est un garçon sérieux et appliqué qui essaie de retoucher ses lettres pour leur donner une apparence plus "présentable" mais rien n'y fait : l'observation "écriture à revoir" apparaît sur la majorité de ses copies.
Après six séances et des exercices faits régulièrement à la maison, le résultat est vraiment probant. Les professeurs l'ont souligné sur le bulletin de fin d'année. Il a perdu un peu en vitesse mais comme elle était largement au-dessus de la moyenne pour son niveau de classe, cela n'est pas gênant du tout.
Quant à la douleur, elle a quasiment disparu.
 
Un grand bravo à Lucas !
 
 

Amaël, 11 ans en CM2

Amaël est un très bon élève, curieux et cultivé qui s'intéresse à tout. Il se présente en début de rééducation avec une écriture malhabile, un geste peu sûr. Or, comme c'est un perfectionniste qui veut bien faire à tout prix, les efforts qu'il fait pour écrire mieux l'empêchent de se concentrer sur l'orthographe son  seul point faible.

En séance et entre les séances, Amaël est motivé, sérieux, appliqué. Il comprend très vite la "mécanique" de l'écriture, les effets positifs de chaque changement de posture, de tenue de crayon, de geste aidé par des parents très impliqués eux aussi.  En 6 séances, il obtient une amélioration à la fois dans l'écriture et l'orthographe. Sa maîtresse l'encourage en notant ses progrès :

Objectif réussi ! Félicitations Amaël !

Hugo, 12 ans en 6e

Après seulement 3 séances, l'amélioration est déjà là !

 

 Hugo est en très bonne voie ! Félicitations !

Ecriture de Gaspard, 7 ans et demi au CE1

Gaspard a eu quelques difficultés avec l'écriture dès le CP. Comme c'est un petit garçon sérieux et appliqué, cela n'était pas illisible mais ses cahiers montraient déjà en fin d'année un geste mal maîtrisé. 

C'est au début du CE1 que l'écriture est devenue véritablement moins assurée, avec un tracé malhabile. La mère de Gaspard, professeur des écoles , bien placée pour juger des conséquences d'un geste d'écriture non conforme, a commencé les séances de rééducation début novembre.

Avant :

 

Après 4 séances et un travail très régulier à la maison, en février, les progrès sont déjà au rendez-vous.

Bravo Gaspard !

Naïl CE2 9 ans 

En 6 séances , c'est non seulement l'écriture mais aussi le soin et  la tenue du cahier qui se sont bien améliorés. Il prend  désormais plaisir à écrire, copier et avoir des achiers bien tenus. Un vrai champion de l'écriture !

Enfant qui ecrit mal

 

 

Ecriture de P., 13 ans en classe de quatrième 

Avant la rééducation

L'écriture est  très rapide mais complètement déstructurée : les mots ne sont que de vagues tracés informes dans lequels il faut deviner les lettres grâce au contexte et à la silhouette du mot.

Les profs ont du mal à lire. Il faut absolument y remédier.

Après 5 séances.

L'écriture a acquis de la structure. Elle est fluide et efficace tout en ayant gardé sa personnalisation (ce qui est incontournable pour un adolescent).

En séance 6, on a travaillé la vitesse et les stratégies de copie pour que cette écriture devienne naturelle et totalement maîtrisée. 

En 6 séances, P. a réussi à faire complètement  évoluer son écriture, à retrouver l'envie et le plaisir de bien écrire !

Ecriture de B, 8 ans avant rééducation

 

Après 5 séances :